Christianpoesie par Charles Torris - Home - Hugopoesie 1.0 - Poelol

christian

Khan


Carillonnes-tu les organdis ?
Quoique un sans-filiste réveillonne en des basses-cours.
Naît l'empiétement parce que les retraits entrebâillent les physiciens
Vous crépissez d'une insomnie en me cillant.

Christian, le Mercredi 30 Mai 2012