Christianpoesie par Charles Torris - Home - Hugopoesie 1.0 - Poelol

christian

Goulafre


Nous abjurons des frénésies
Comme les lobes rassasient pour des patrouilleurs.
Rétractent les mélis-mélos quoique les carriers superposent le vagissement
Vous prolongez des mi-cuisses en te dotant.

Christian, le Jeudi 31 Mai 2012