Christianpoesie par Charles Torris - Home - Hugopoesie 1.0 - Poelol

christian

Bayou


Chamaillons-nous une glissoire ?
Soit le jubilé mystifie pendant des cinés.
Magnifient les coupeurs quoique les veuleries détruisent le capelage
Je plagie d'un débatteur en nous vilipendant.

Christian, le Dimanche 28 Octobre 2012