Christianpoesie par Charles Torris - Home - Hugopoesie 1.0 - Poelol

christian

D'une mélopée


Tu désespères un camphrier
Quoique le pourrissement pétrit jusqu'à une cupule.
Distrait le goulag s les jeunesses daignent le rallongement
Je déjante d'un débotté en nous endormant.

Christian, le Dimanche 09 Novembre 2014