Christianpoesie par Charles Torris - Home - Hugopoesie 1.0 - Poelol

christian

Treizaine


Ils garrottent les trêves
Et un cléricalisme rougit sur un logement.
Subordonne la thébaïde comme les pilées caracolent les demi-sourires
Ils effrangent des ovnis en nous salivant.

Christian, le Mardi 25 Novembre 2014