Christianpoesie par Charles Torris - Home - Hugopoesie 1.0 - Poelol

christian

Des vaccins


Je cautionne des bales
S le machin lutine près l'embu.
Rouissent les métatarses sinon les novilleros sombrent les gourmands
Nous fleurissons d'une difformité en les coursant.

Christian, le Lundi 07 Septembre 2015