Christianpoesie par Charles Torris - Home - Hugopoesie 1.0 - Poelol

christian

Fourmilier


Tu ripolines les gabions
Pourquoi les chevalières estiment aube les faucons.
Rembourre la écumoire lorsqu les menhirs pèlent les molettes
Vous picorez d'une demi-clarté en me déballant.

Christian, le Samedi 05 Mars 2016